Retour de Taupine en Bourg en collectif

Comme vous le savez, notre Assemblée Générale Extraordinaire a eu lieu mardi 08 avril. Il y a été décidé une dissolution de l’association Taupine en Bourg et un retour sous forme de collectif.

Pourquoi?
Les membres du bureau de l’association manquant de temps pour maintenir ses activités de compostage et de jardinage collectifs et personne ne souhaitant les remplacer, il a été proposé et acté la dissolution de l’association.
Taupine en Bourg était en collectif durant l’année 2012. Redevenir un simple collectif, sans bureau à sa tête, devrait redonner une certaine liberté d’action et permet déjà aux membres du bureau d’être déchargés administrativement. Il sera toujours possible de se reconstituer en association un jour, si les conditions le permettent.

A vous de jouer
Le site taupineenbourg.wordpress.com reste un bon outil de mise en relation, d’information et de communication. Les personnes intéressées par le projet sont donc appelées à prendre le relai pour sa pérennisation et gérer la boite mail. Elles sont aussi les bienvenues pour organiser une « première rencontre », sous forme d’apéro-partagé par exemple. L’atelier vélo peut les accueillir.
Il s’agit maintenant de composter et jardiner ensembles, tout simplement. Tous les horizons restent ouverts!
A vous de jouer!

L’équipe de Taupine en Bourg

Publicités

Communiqué de Taupine en Bourg suite à l’ « Affaire »

Image

Le conseil d’administration de l’association Taupine en Bourg tient à rectifier des éléments de l’article « un composteur public au Bosquet », paru à la page 11 dans le dernier « Crest Info » (n°63).
Le bac à compost en question, installé sur l’emplacement désigné par la mairie n’est pas un « composteur public » car il est géré par quelques habitants du quartier de « l’Eden ». De plus, il a été calibré pour recueillir les déchets de cuisine d’une dizaine de foyers au maximum. Aussi, merci de ne pas alimenter ce bac inconsidérément. Veuillez plutôt vous adresser à la mairie pour demander la multiplication de ce type d’installation.

Ensuite, l’article déclare qu' »une convention va être signée entre la Ville et l’association Taupine en Bourg », ce qui ne sera pas fait.
Quand Monsieur Mariton déclare dans le journal: « nous avons eu une dizaine de réunions avec ses membres et nous les avons accompagnés au mieux pour définir les meilleurs emplacements pour installer les composteurs », il faut comprendre que ces multiples rendez-vous n’ont pu aboutir qu’a un projet de convention rendant l’association propriétaire et responsable des futurs composteurs et de la propreté de leurs abords. Notre association n’étant pas aidée et ne disposant pas de moyens humains ou financiers suffisants, nous n’avons pas consenti à devenir prestataire de service bénévole en charge de la gestion des déchets organiques de la Ville de Crest.

La vocation initiale de notre association était d’accompagner les habitants dans la création de composteurs et de jardins autogérés. Notre dernière proposition était d’établir des conventions directement entre les habitants et la mairie; elle a été refusée par cette dernière.

Enfin, nous aurions apprécié que la liste « En avant Crest » nous éclaire sur ses intentions en terme de compostage et jardinage collectif mais elle n’a pas répondu au questionnaire des « 15 organisations pour 2014 » dont nous faisons partie et dont la restitution publique aura lieu mercredi 19 mars, salle Coloriage.

affiche-19mars

Merci,

L’équipe de Taupine en Bourg